Comment calculer les impôts frontaliers en Suisse?

Comment calculer les impôts frontaliers en suisse?

Quand vous êtes résident français travaillant en suisse ou inverse, vous êtes assujetti à l’impôt frontalier en suisse. Ce type d’imposition possède des particularités que ce soit pour le calcul ou même pour l’application. Voici alors un article qui vous permettra de comprendre  comment se fait le calcul des impôts frontaliers en suisse.

Vous pouvez être aussi intéressé par : Quel âge pour ne pas payer l’impôt d’habitation à Vaud?

Où payer ses impôts frontaliers en suisse en  fonction du type de frontalier ?

En effet, il existe trois cas pour ce qui est du payement de l’impôt frontalier en Suisse. Chacun de ces cas peut dépendre de différents facteurs.

D’abord si vous êtes travailleur en suisse mais que vous rentrez tous les soirs en France, ce n’est pas en Suisse que vous devrez payer vos impôts mais plutôt en France. Mais ce principe n’est pas appliqué dans tous les cantons en Suisse. Pour l’impôt frontalier en Suisse pour les travailleurs du canton de Zürich et de Genève, ils doivent être payés dans ces cantons (Zürich et Genève).

Ensuite, si vous êtes travailleur en Suisse mais que vous rentrez seulement une fois par semaine en France ou autre pays de l’UE et de l’AELE, quelque soit le canton dans lequel vous travaillez à Vaud vous payerez vos impôts en Suisse.

Enfin, si vous êtes frontalier dans le canton de Genève, vous devez aussi payer vos impôts frontaliers en Suisse. Dans ce cas précis, c’est le même barème appliqué à l’impôt à la source qui est appliqué.

Comment déterminer les impôts frontaliers en Suisse qu’on doit payer ?

La fixation de l’impôt pour les travailleurs frontaliers dépend des impôts qui sont prélevé à l’endroit où il doit payer les impôts. Ainsi, selon le canton où l’impôt du frontalier doit être payé, les barèmes et taux en vigueur sont appliqué au revenu de ce dernier.

Vous devez savoir d’ores et devant que si vous devez payer vos impôts, vous devez d’abord en faire la déclaration. C’est en fonction de votre déclaration d’impôts que vos impôts frontaliers en Suisse seront fixés. Aussi, la déclaration doit se faire en France si c’est votre région de résidence.

Pour avoir une idée du montant approximatif de vos impôts frontaliers en Suisse, vous pouvez toujours utiliser un simulateur d’impôt. En effet, il suffit juste d’en choisir une et de bien remplir les champs comme cela se doit.

Comment calculer les impôts frontaliers en suisse?

Lire aussi : Est-ce que les revenus comptent pour la taxe d’habitation à Vaud ?

Comment faire pour éviter une double imposition ?

Si vous êtes imposé dans certains cantons en Suisse alors que vous résidez en France; vous devez vous intéresser à la notion de double imposition. En effet, vous pourriez bien payer l’impôt frontalier en Suisse et pourtant être assujetti à l’impôt normalement en France. Pour éviter cela vous avez l’obligation de remplir l’attestation de résidence fiscale française de travailleur frontalier franco-suisse.

Conclusion

Pour la fixation de vos impôts frontaliers en Suisse, elle dépende dans un premier temps de l’endroit où l’impôt doit être perçu. Il peut donc s’agit d’un canton de Suisse ou en France. Le calcul des impôts frontaliers en Suisse se fait comme tout autre type d’impôt sauf cas exceptionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *